piste cyclable lumineuse en pologne

Une piste cyclable pas comme les autres en Pologne

La ville polonaise de Lidzbark Warminski dans la région de la Mazurie  dispose d’une nouvelle façon unique de construire des pistes cyclables : Elle les fait briller dans l’obscurité.

La première voie lumineuse de la ville a été achevée le 28 septembre 2016. Elle est faite d’un matériau qui utilise des phosphores, le même matériau synthétique que l’on trouve dans les bâtons lumineux et autres produits qui brillent dans l’obscurité.

Les phosphores sont activés par certains types de rayonnement (dont la lumière du soleil) et stockent cette énergie pour la réémettre sous forme de lumière visuelle sur une plus longue période.

Ils peuvent émettre différentes couleurs, mais selon la ville a choisi le bleu pour s’harmoniser avec les lacs voisins.

Selon l’entreprise de construction Strabag, qui a installé la voie, les phosphores peuvent conserver une lueur pendant 10 heures et se recharger pendant la journée.

Ce n’est pour l’heure qu’une piste de 100 m de longueur mais le concept pourrait être repris à large échelle dans le monde.

La voir est divisée en deux sections de 2 mètre de large à peu près, une pour les cyclistes et l’autre pour les piétons.

La route est librement inspirée d’une voie phosphorescente construite à Eindhoven, aux Pays-Bas, en 2014. Cette voie, appelée l’avenue cyclable « Van Gogh-Roosegaarde », a été inspirée par l’œuvre la plus reconnaissable du célèbre peintre, « La nuit étoilée ».

Mais contrairement à celle-ci, la nouvelle voie ne nécessite aucune source d’énergie autre que le soleil.

Un porte-parole de TPA Instytut Badan Technicznych, l’entreprise qui a développé le matériau phosphorescent, a déclaré à la Gazeta Olsztynska qu’elle surveillerait le comportement de la piste dans différentes conditions météorologiques et températures avant de la reproduire dans de nouvelles installations.

L’utilisation de phosphores incandescents est certainement un moyen innovant (bien que quelque peu coûteux) de marquer discrètement les voies cyclables afin que les piétons et les automobilistes restent attentifs aux cyclistes.

Mais ces voies lumineuses pourraient faire plus qu’augmenter la visibilité et aider les cyclistes à éviter les accidents ; en faisant en sorte que les cyclistes se sentent plus en sécurité, elles pourraient encourager davantage de personnes à sortir et à rouler.

C’est une excellente idée pour avoir des pistes cyclables plus sûre, surtout la nuit.

On aimerait bien qu’elle l’idée se généralise en Europe et dans le monde pour encourager une adoption généralisée du vélo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.